Littéralement « poudrer de sel ». C’est donc par une erreur malheureusement courante et acceptée que l’on use de cette expression pour le sucre, la farine, etc.